Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
Inscrivez-vous à mon infolettre

par Josianne

Publié le Mar 23, 2016 sur Manger | 2 Commentaires

Élégance et délices au restaurant Branzino

 

Je l’avoue, je ne vais pas très souvent à l’ouest de la rue Guy Concordia. Mais à partir de maintenant, il se peut fort bien qu’on m’y voit beaucoup plus souvent. Pourquoi? Parce que j’ai découvert le restaurant Branzino et c’est un match parfait!

 

Facade et déco au restaurant Branzino de Montréal

 

Autrefois le Brontë, le restaurant Branzino est rattaché à l’Hôtel le Méridien, au 1800 rue Sherbrooke ouest. Le décor est plutôt hétéroclite ; un mélange d’éléments modernes, vintage et exotiques qui fonctionnent très bien ensemble. Un mélange aussi de matériaux et de textures comme le bois de grange, le béton, le granite à venir sur le bar et la fourrure sur les tabourets.

À tout cela on ajoute de l’argenterie (de beaux chandeliers qui rappellent les années 20), des cages aux allures méditerranéennes dans lesquelles brûlent des chandelles, des fleurs fraîches dans les teintes de bleu et de mauve et on obtient un décor chic, élégant et accueillant.

 

Cocktails au restaurant Branzino de Montréal

 

Nous avons débuté la soirée avec de savoureux cocktails créés par Pierre-François Healey-Côté, qui est aussi le directeur général du restaurant.

Nous avons goûté le Snow-White (13$), délicat et féminin à souhait : cidre de glace, Pisco, infusion de thé et sirop de romarin. Le second, Valkyrie (14$), est audacieux et élégant, avec sa fleur d’hibiscus confite en guise de décoration.

 

Cocktails et bar au restaurant Branzino de Montréal

Cocktails au restaurant Branzino de Montréal

 

Sur la carte des vins, on retrouve surtout des vins français et italiens. Le choix au verre est efficace, avec ses 7 ou 8 suggestions et il y a en a pour tous les goûts. Côté budget, les prix varient de 9$ à 21$ pour les vins au verre. À la bouteilles, vous trouverez un très bon choix, classé selon votre mood du moment (festif, élégant, romantique, détendu, royal, etc.)!

 

Chardonnay de France au restaurant Branzino de Montréal

Côteaux du Languedoc, La Tour Penedesses au restaurant Branzino de Montréal

 

Lors de notre visite, le chef Alexandre St-Amand-Tremblay nous a préparé une dégustation de plats parmi ses coups de coeur. Nous avons débuté avec une mise en bouche de tataki de thon blanc (qu’on retrouve au menu dans les entrées) servi avec une crème au raifort fumée et une huile parfumée à l’orange sanguine (14$ en format entrée).

Le poisson était formidable, la texture : du vrai bonbon! Les détails ne passent pas inaperçus. Les légumes d’accompagnement croquants, la sauce et l’huile parfumée sont autant de petits ajouts fabuleux.

 

Mise en bouche de tataki de thon au restaurant Branzino de Montréal

 

Pour les entrées, nous avons partagé un plat de gnocchis de pommes de terre douces avec du crabe des neige et des amandes grillées (13$). En ce qui me concerne, cette entrée est assez copieuse pour en faire un plat principal.

Je ne pensais pas autant raffoler de ce plat, mais ce fut rien de moins que mon coup de coeur de la soirée! Tout était sublime; la sauce au fumet de poisson, les amandes croquantes, la chair d’une fraîcheur incroyable et tendre à souhait et bien sûr, la texture des gnocchis. Bref, quand je reviens, je reprends ce plat absolument!

 

Gnocchis de patates douces et crabe des neige au restaurant Branzino de Montréal

 

Pour la 2e entrée, ce fut la pieuvre grillée servie avec du chorizo, fregola (une céréale italienne) et noix de pin (14$). Si vous aimez la tomate fraîche, vous apprécierez l’accompagnement tout en simplicité de ce plat. Une autre entrée bien copieuse.

 

Pieuvre grillée au restaurant Branzino de Montréal

 

Histoire de prendre une petite pause, on nous a servi un trou normand au bourbon et à la menthe. Moi qui n’aime pas le bourbon, mais j’ai adoré ce trou normand tout en douceur et bien parfumé.

 

Trou Normand Bourbon et menthe au restaurant Branzino de Montréal

 

En plat principal, nous avons d’abord goûté à la prise du jour (le branzino, un poisson à chaire blanche plutôt “viandue”), qui est servie avec une sauce aux champignons, un couscous israélien et une purée de patates douces onctueuse à souhait (29$).

Le poisson était cuit de façon à être bien bien croustillant à l’extérieur, ce qui est très agréable sous la dent, mais qui rend sa chair peut-être un peu plus solide. Les accompagnements étaient une fois de plus superbes, autant pour les yeux que pour les papilles.

 

Poisson branzino au restaurant Branzino de Montréal

 

En second plat, ce fut un haut de côte de boeuf cuit 48h, avec une sauce marsala et orange (divine) et des chou fleurs rôtis (28$), possiblement les meilleurs chou fleurs que j’ai mangé dans un restaurant – rien de moins!

Le chef a définitivement le tour avec les légumes. La viande était exceptionnelle. La texture est unique et ce fut un vrai régal.

 

Haut de côte de boeuf 48 heures au restaurant Branzino de Montréal

Haut de côte de boeuf 48 heures au restaurant Branzino de Montréal

 

En dessert, Véronique et moi avons partagé le prisme de chocolat noir, pralin, pistaches et crème Chantilly (8$), un dessert gourmand et décadent qui saura ravir les amoureux de chocolat!

 

Dessert au chocolat au restaurant Branzino de Montréal

 

Bref, comme vous pouvez le lire, nous avons passé un moment fort agréable, à refaire n’importe quand!

D’ailleurs, j’y retourne très bientôt car je vais y organiser des événements pour mes clients. Le restaurant dispose de deux salles privées; une petite qui peut prendre jusqu’à 14 personnes et une autre parfaite pour un cocktail pour une quarantaine de personnes. Finalement, on peut même louer le restaurant au complet (une centaine de places au total) pour un événement d’envergure comme un mariage, un gala ou un souper corporatif.

Les prix et la flexibilité en feront sans doute l’une de mes nouvelles petites salles préférées en ville. Sans mentionner le décor que je trouve tellement beau.

Pour ce qui est de l’expérience restaurant en termes de rapport qualité-prix, on fait difficilement mieux! Un grand merci à Pierre-François de nous avoir si bien reçu et au plaisir d’y revenir!

 

Branzino
1800, rue Sherbrooke Ouest
514-904-1900
www.branzino.ca

 

 

2 Commentaires

  1. Belle surprise! À la suite de la lecture de cet article, je voulais l’essayer. Actuellement, le resto est en rénovation. On croyait que c’était fermé, mais ouf… non, on devait entrer par l’hôtel. Les rénovations seront terminées dans 1 mois. En fait, nous avons pris 2 entrées chacun. Et c’était très copieux et aussi délicieux. Nous avons découvert le couscous israélien, une excellente combinaison avec la pieuvre. Bref, tous les plats étaient excellents et les portions généreuses. Merci Josiane pour cette découverte!

    • Bonjour Chantal,
      Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous ton expérience!
      Les rénovations n’avaient pas débutées quand j’y suis allée (je crois qu’il change le bar à l’avant du resto), c’est bon à savoir.
      Je suis ravie que tu aies aimé ta visite là-bas!
      Passe une excellente journée!

Poster une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.