Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
Inscrivez-vous à mon infolettre

par Josianne

Publié le Juil 1, 2016 sur Voyager (Bilingual) | 2 Commentaires

Pierre du Calvet : un trésor bien gardé à Montréal

 

Ce weekend, Ethan et moi avons célébré notre 3e anniversaire de mariage. Pour souligner l’occasion, j’avais envie de vous parler d’endroit romantique et vraiment hors du commun pour célébrer ce genre d’événement et j’ai trouvé l’endroit de mes rêves pour ce faire. Je vous présente dans cet article la fabuleuse auberge Pierre du Calvet.

 

Escalier, Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Parfois, on a pas le temps ou l’envie de sortir de la ville. On est bien à Montréal! J’avais envie de trouver un endroit extra-ordinaire ici-même en ville et, moi qui adore les lieux remplis d’histoire, je ne pouvais juste pas rêver mieux!

C’est dans le Vieux-Montréal qu’on retrouve l’auberge Pierre du Calvet, la plus vieille auberge habitable du Québec (elle date de 1725).

 

Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Ici, le temps s’est arrêté il y a longtemps. On se retrouve complètement coupé du monde urbain et la magie opère dès qu’on entre dans le lobby.

Murs de pierre, boiseries imposantes, meubles antiques, lustres de cristal et oeuvres d’art, tout a une touche de magie et on ne sait où poser le regard tant il y a de belles choses à admirer.

La serre victorienne est tout simplement à couper le souffle. On se demande comment on a pu ne pas connaître cet endroit plus tôt!

 

Serre de l'auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Comme si les lieux eux-mêmes n’étaient pas assez incroyables, on y retrouve des colombes et des perroquets qui vous accueillent de leurs sons bizarres, parfois presqu’humains!

Il faut vraiment se pincer, on croirait rêver!

 

Perroquets de la serre de l'auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

J’ai eu un coup de foudre total pour le salon blanc, un salon lumineux plein de vitraux et de portraits énigmatiques. Lire ici un bon livre, tranquillement installée dans un des confortables fauteuils? Le bonheur total!

 

Salon blanc de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

Salon blanc de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Notre chambre, la numéro 9, était spacieuse et luxueuse. On y retrouve un foyer de marbre (au gaz) et des meubles en bois massif, qui sont en fait des répliques d’antiquités commandées sur mesure par M. Trottier, un des propriétaires de l’endroit.

Fait de bois foncé avec des accents dorés, ils sont dignes de la royauté. D’ailleurs, parlant de royal, l’auberge a été reconnue comme un hôtel-château, de par son histoire, son style et son élégance. On est très heureux de l’entendre, mais pas vraiment surpris!

 

Une chambre de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

Une chambre de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

J’ai profité de mon séjour pour explorer l’auberge, qui est somme toute assez grande. On y découvre à chaque tournant de nouvelles pièces aux ambiances toutes plus agréables les unes que les autres.

En sortant, je me suis rendue compte en voyant certaines fenêtres qu’il y a encore plusieurs pièces que je n’ai pas eu l’occasion d’explorer. J’en ai gardé pour une prochaine fois!

 

Un salon de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Je vous avais déjà parlé du restaurant de l’auberge, Les Filles du Roy, dans cet article. Nous y avons pris notre souper et, quoique l’ambiance soit très tranquille, c’est un endroit que j’adore parce qu’on s’y sent comme dans un manoir, chez des hôtes fabuleux, digne d’un roman de Tolstoï!

 

Les Filles du Roy, le restaurant de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

Les Filles du Roy, le restaurant de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Nous avons goûté ce soir-là en entrée le fondant de brie aux canneberges (11$) et la soupe aux oignons à la normande (12$), très différente de la soupe aux oignons traditionnelle telle qu’on la connaît (mais, selon moi, la meilleure soupe aux oignons ever).

En plats principaux, nous avons prit l’Osso buco de porc braisé à l’ancienne servi avec légumes racines grillés (29$) et le Boeuf Wellington servi avec une duxelle de champignons et prosciutto et sa fabuleuse sauce au foie gras (48$ et il vaut son pesant d’or).

 

Souper chez les Filles du Roy, le restaurant de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Le petit-déjeuner vient avec la chambre. Nous l’avons prit sur la magnifique terrasse. Elle est entourée de murs de pierres envahis de belles vignes vertes. Le charme continue d’opérer; sommes-nous vraiment à Montréal ou plutôt perdus dans le passé, quelque part en Europe?

Difficile à dire…!

 

Le petit déjeuner sur la terrasse de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Un merci vraiment spécial à Gaétan Trottier de nous avoir si bien reçus pour souligner cette occasion spéciale.

En plus d’être un artiste épatant (il a lui-même construit le somptueux comptoir d’accueil en bois, en plus d’avoir créé de nombreux bronzes et plusieurs autres oeuvres dans l’auberge), M. Trottier est une personne d’une gentillesse incroyable, chaleureux et attachant comme tout!

 

Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

En bas à gauche, le comptoir d’accueil fabriqué par M. Trottier. En bas à droite, son portrait.

 

En finissant, je vous laisse sur cette photo de Ethan endormi, qui résume bien comment on s’est senti douillet dans notre suite de rêve!

 

Ethan qui dort dans notre chambre de l'Auberge Pierre du Calvet, Vieux Montréal

 

Pierre du Calvet
405, rue Bonsecours
514-282-1725
pierreducalvet.ca

 

 

 

2 Commentaires

  1. Sait-on la capacité totale de l’hôtel? Looks really sharp!

    • En termes de chambres si je ne me trompe pas il y a en a 10.
      En termes d’événements… j’attends la réponse, mais je pense qu’on peut facilement faire un cocktail pour 40-50 personnes, sûrement plus si pas tous dans la même pièce en même temps! Je te reviens avec une réponse plus précise.
      Sur la terrasse, je penserais que la capacité serait 150 au moins.

Poster une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.