Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
Inscrivez-vous à mon infolettre

par Josianne

Publié le Nov 21, 2014 sur Soirées bénéfices | 0 Commentaires

Marathon d’écriture: écrire ça libère!

 

Pour souligner la Journée internationale des droits humains, un marathon d’écriture aura lieu à Montréal le 6 décembre 2014, de 11h à 18h.

Une des campagnes mondiales les plus importantes d’Amnistie internationale pour soutenir dans leur lutte les victimes de violation de droits humains.

Le 10 décembre 2014 nous célébrerons le 64e anniversaire de l’adoption de laDéclaration universelle des droits de l’Homme. 2014 marque aussi le 30e anniversaire de la Convention contre la torture.

Chaque année, en décembre, dans plus de 140 pays, Amnistie internationale mobilise des centaines de milliers de personnes qui écrivent en soutien aux personnes victimes de la répression étatique et afin de redonner espoir à des prisonniers d’opinion.

Au Québec, Amnistie internationale Canada francophone (AICF) organise près de 20 marathons d’écriture dans plusieurs villes, en invitant la population à écrire des messages de solidarité aux victimes. À Montréal, le marathon d’écriture d’AICF se déroulera :

Le samedi 6 décembre de 11h à 18h
à l’Espace Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts

invitation-1

Avec une programmation intérieure diversifiée pour toute la famille, dont L’heure de Monique, animée par Monique Giroux. Les activités sont offertes gratuitement.

«Les droits humains ne sont jamais acquis. Aujourd’hui encore, trop de pays torturent. Trop de pays briment la liberté d’expression. Trop de défenseurs des droits humains sont harcelés ou emprisonnés. Venez nous rejoindre et participez aux marathons car, nombreux, nous faisons une différence ! assure Tammy Emma Pépin. Écrire, ça libère ! »

Écrire pour redonner de l’espoir aux personnes victimes de violation de droits humains

Cette année, AICF invite la population, artistes et personnalités, à écrire des mots d’encouragement et de solidarité à des personnes comme la chinoise Liu Ping ou le blogueur saoudien Raif Badawi, injustement emprisonnés, ou des groupes comme les membres de la communauté autochtone de Grassy Narrows en Ontario dont le monde de vie est menacé par des coupes forestières.

Qu’elles soient harcelées pour leurs activités de défense des droits humains ; détenues pour leurs opinions ; emprisonnées à la suite d’une procédure judiciaire expéditive et inéquitable… ces personnes et ces communautés ont besoin de notre soutien. Un message peut avoir un grand impact… parce que oui, écrire ça libère !

Depuis 10 ans, les marathons d’écriture ont fait la preuve de leur efficacité puisque plus de 66 % des cas emprisonnés sont libérés ou voient une amélioration de leurs conditions de détention.

Comment écrire et envoyer vos cartes de vœux si vous ne pouvez pas participer aux marathons?

Rendez-vous sur le site des marathons d’écriture d’Amnistie internationale Canada francophone
amnistie.ca/marathon
facebook : facebook.com/Amnistie.internationale.Canada.francophone 

Événement Facebook du marathon
Twitter : @AmnistieCA
Instagram : Amnistie_CanadaFr

 

Poster une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.