Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
Inscrivez-vous à mon infolettre

par Josianne

Publié le Juin 22, 2014 sur Manger | 2 Commentaires

Henri Saint-Henri – souvenirs de road trip

 

**Le restaurant ferme ses portes pour un changement de concept, réouverture prévue fin avril 2016**

Un nouveau restaurant dans Saint-Henri? Oh oui et un dont on pourra facilement devenir accroc!

C’est lors de la préouverture média que j’ai débarqué au métro Saint-Henri, en vraie touriste de quartier! Le resto est à quelques pas de la sortie du métro et très facile à trouver!

 

640 decor 2

 

Ce restaurant saura faire voyager les plus pantouflards d’entre nous – un vrai restaurant destination.

Le concept? Une cuisine d’inspiration côte est nord-américaine, qui nous rappelle un road trip vers le Maine et le Massachusetts. François Forest, qui n’en est pas à ses premières armes en restauration, a beaucoup voyagé sur la côte est de nos voisins du sud et la carte reflète cette inspiration.

Poisson, homard et autres crustacés sont donc à l’honneur, mais on y trouve aussi un plat de poulet fabuleux et des viandes qui sauront plaire aux plus carnivores!

Le décor est unique, avec une touche steam punk que j’ai adorée! Mention spéciale pour les luminaires et les beaux tabourets au bar fait de bois et de métal. Une immense carte de la côte est nord-américaine est dessinée sur un mur et une partie du plafond.

 

640 decor 1

 

Nous avons eu droit à un menu fantastique, en commençant par un échantillon de trois entrées différentes, dont les Tomates modz’ à Julien (9$) avec des beignets de crevettes, des ris de veau (15$) et un tartare de bœuf (14$).

Beaucoup de belles saveurs dans le plat de tomates, le fromage, entre autre, était délicieux. Le tartare était frais et léger, j’ai beaucoup aimé, et venait avec deux huîtres, l’une nature et l’autre frite.

Pour le plats de ris de veau, j’ai trouvé que la friture venait un peu camoufler les saveurs, mais le tout a vite été dévoré par les convives, ce qui démontre malgré tout son succès!

 

640 entrees

 

On nous a par la suite servi un vrai bonheur culinaire – un plateau de fruits de mer dans lequel on retrouvait des queues et des pinces de homard décortiquées, des couteaux (un crustacé qui rappelle une moule de forme très allongée), des guédilles aux crevettes servies sur un pain brioché, des pattes de crabes, des crevettes géantes, des huîtres et une émulsion de homard.

À 75$, pour un groupe, c’est une entrée parfaite et gourmande à partager (nous étions 6 personnes par plateau et c’était parfait). À deux, c’est carrément un repas!

 

450 plateau

 

Pour les plats principaux, nous avons partagé trois plats, dont celui d’Omble chevalier (25$) cuit de façon unilatéral. J’ai beaucoup aimé le poisson, un peu moins les légumes frits qui l’accompagnait (mais ils auraient fait le bonheur de mon amoureux!).

Le plat de Jeune poulet fumé (23$) est vraiment une belle découverte. Les jeunes poulets sont fumés maison, puis, cuit de trois façons différentes – un morceaux est laqué au bourbon, un est légèrement pané et frit et le 3e morceau est une aile de poulet.

Les choux braisés aux lardons qui accompagnent ce plats sont très savoureux!

Finalement, pour le Surf’n Turf (32$), nous avions un morceau d’épaule de bœuf, cuit sous vide pendant 12 heures puis légèrement saisi, ce qui lui confère une texture tendre, mais consistante à la fois. Les amateurs de viande seront heureux! C’est accompagné d’une queue de homard bien dodue et de quelques rondelles de calmar frits.

 

640 plats

 

Pour ce qui est des desserts, on voit que le chef s’est amusé en cuisine avec des classiques d’enfance revisités! Le Flotteur (8$) est composé d’un granité de cerises, de gelée de Dr Pepper et d’une boule de crème glacée à l’amande. On verse sur le tout du Dr Pepper en canette et on retombe en enfance!!

Venait aussi le Smore’s (9$) version déconstruite avec ses guimauves au Bourbon. Un dessert de petits pour les grands!

Finalement, le Henri lime pie (9$) deviendra vite, on le sent, un classique de l’endroit et en fera saliver plus d’un! Le croustillant de coco et de bretzel en guise de biscuit est particulièrement gourmand!

 

640 desserts

 

Un restaurant à découvrir, qui vaut le détour vers Saint-Henri si vous n’êtes pas du quartier. Et pour ceux qui habitent le secteur, profitez-en souvent – on est un peu jaloux!

 

Henri Saint-Henri
3734, Notre-Dame Ouest
514-303-0777

 

2 Commentaires

  1. Cela donne tellement envie d’y aller ! Merci Josiane pour cette belle adresse !

    • Avec plaisir Émilie! En plus tu n’a pas très loin, on s’y organisera un souper bientôt!

Poster une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.