Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Inscrivez-vous à mon infolettre

Publié le Juil 6, 2018 sur Voyager (Bilingual) | 0 Commentaires

Chronique d’une Québécoise à Taipei: Bye Bye Taiwan

 

Au moment d’écrire cet article, presque un mois a passé depuis que j’ai quitté Taiwan et que je suis rentrée au Québec. Ça été un mois quand même assez spécial. Tout le monde me demande comment s’est passé le retour, alors j’ai eu l’idée d’écrire une dernière chronique d’une Québécoise (qui n’est plus) à Taipei, pour conclure l’aventure (qui avait commencé ICI).

Même en écrivant ce texte, je me rends compte que Taiwan semble déjà être une bulle du passé, presque comme si rien ne s’était passé. C’est facile de se sentir nostalgique en y pensant, l’idée est un peu triste.

Moi qui avait tellement hâte d’être rentrée, je me surprends à m’ennuyer de plein de choses de la vie là-bas.

 

Taipei, Taiwan

 

C’est que mon rythme de vie y était beaucoup moins frénétique, pour une chose. Depuis que je suis revenue, j’ai commencé à enchaîner les sorties au resto, les verres de vins (et de Bourbon), les événements médias et les contrats de travail. Ma vie a immédiatement repris le beat fou qui la caractérise normalement, mais mon cerveau lui, n’était pas tout à fait prêt, on dirait.

Le fait que Ethan est resté là-bas un peu plus longtemps avant de passer par Hawaii, l’Arizona et le Mexique n’a pas non plus aidé. Je suis revenue seule chez moi, avec mon mixte d’émotions assez intenses, qui m’ont parfois faites faire des choses un peu étranges, qui ne me ressemblaient pas nécessairement, et qui m’ont au final parfois bien amusée, parfois bien embarrassée. Oh well. Mais surtout, qui m’ont fait réfléchir sur qui je suis maintenant.

Je crois que je peux affirmer que le voyage et l’aventure m’ont un peu changée. Je ne reviens pas exactement la même personne qu’avant mon départ.

 

Taipei, Taiwan

 

Avant de quitter ma vie là-bas, j’ai essayé de m’imprégner au maximum de la vie à Taipei. Je suis allée manger mes trucs favoris, comme les Xiao Long Bao au restaurant Hangzhou (qui est aussi bon, je trouve, que le Din Tai Fung mais bien moins cher et sans la file d’attente), des fruits de mer au Aquatic Development et l’incontournable dessert de mango shaved ice à Dongmen Station.

Pas tous en même temps, je vous rassure!

 

Xiao Long Bao au Hangzhou à Taipei, Taiwan

Manger des Xiao Long Bao au Hangzhou – ça va me manquer!

 Fruits de mer grillés au Aquatic Development Taipei Taiwan

Fruits de mer grillés au Aquatic Development

Mango shaved ice – un dessert traditionnel de Taiwan

Mango shaved ice – un dessert traditionnel de Taiwan

 

Aussi, avant de partir, je suis aussi allée dire aurevoir à « ma » montagne et sa terrasse au sommet, en plein soleil. Cette montagne, c’est l’endroit où j’ai passé tellement de temps à me ressourcer, à prendre soin de mon mal du pays, à admirer et découvrir la nature de Taiwan, ses plantes tropicales, ses fleurs, ses papillons. Que de merveilles j’y ai vues!

 

Taipei, Taiwan

 

C’est sans contredit ce qui me manque le plus de la vie là-bas. Si je retourne à Taipei, ce sera l’un de mes premiers arrêts et j’anticipe déjà avec émotions les retrouvailles!

 

Taipei, Taiwan

Taipei, Taiwan

 

Si vous connaissez des gens qui vont à Taipei, dites leur que cette montagne vaut le détour. Je n’ai jamais su son nom, parce que personne ne parlait anglais dans mon quartier… Quelque chose à propos de Four Tigers (parce qu’il y a quatre sommets). L’entrée de la trail (près de Xindian MRT Station) n’est pas évidente à trouver, alors j’ai fait une petite carte!

 

Taipei, Taiwan

 

Je suis aussi allée voir les lucioles un soir (dans « mon » autre montagne), celle située de l’autre côté du pont suspendu de Bitan), dans le noir. Toute une aventure.

Je me suis entre autres retrouvée seule dans le noir, en pleine jungle, avec un chien qui me grognait après. Une bonne frousse, qui s’est heureusement terminée sans mal.

 

Taipei, Taiwan

 

Et puis du jour au lendemain, POUF, j’étais de retour à Montréal et à ma vie un peu folle, souvent rushante (je suis tout le temps à la course), mais tellement amusante et glamour! Je dois avouer que ce côté m’avait beaucoup manqué et que j’étais heureuse de retrouver la vie animée de Montréal.

Les deux premières semaines, sonnée par le jet-lag et le choc culturel du retour, je me suis parfois demandé pourquoi j’avais eu si hâte de rentrer, et même pourquoi j’aimais tant Montréal…

Puis, de jour en jour, ça m’est tranquillement revenu. La diversité des gens qui y habitent, qu’on y rencontre et qu’on y côtoie, la scène gastronomique incroyable, tous les nouveaux endroits que je découvre, mes amis dont je m’ennuyais tellement, les sorties glamour, le printemps fleuri – bref, je retombe de nouveau amoureuse de Montréal, un peu plus chaque jour.

 

Montréal vu d'avion la nuit

 

Certainement, cette aventure m’aura changée. Le changement ne se voit pas vraiment de l’extérieur (à part une petite cicatrice ou deux de plus et quelques livres en moins, à force de faire des randonnées en montagne et de boire moins de vin!), mais intérieurement, je le sens profondément.

J’emporte avec moi des tonnes de souvenirs, de découvertes, de nouvelles et précieuses amitiés et beaucoup, beaucoup d’émotions.

La perspective d’y retourner quelques mois l’an prochain ne me semble plus un fardeau, au contraire, je pense que je l’attendrai avec impatience quand l’hiver arrivera au Québec de nouveau!

 

Josianne Isabel qui revient de Taiwan

 

Bye Bye Taiwan pour le moment, mais see you soon je l’espère!

 

Lire le début de l’aventure – la première chronique!

Josianne Isabel

Josianne aime profiter de la vie et adore dénicher pour vous des endroits fabuleux! Elle partage avec vous ses découvertes, que ce soit un restaurant, une escapade de rêve, une sortie originale ou une marque qui l’a conquise. Découvrez ses coups de cœur à travers son blogue.

Poster une reponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.