Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Inscrivez-vous à mon infolettre

Publié le Nov 16, 2014 sur Manger | 0 Commentaires

Une soirée royale au Beaver Hall

 

J’avais depuis longtemps envie de vous parler du Beaver Hall, définitivement un des mes restaurants préférés pour les lunchs d’affaires, où je suis chaque fois autant épatée par le service.

 500 décor

 

Je tiens à vous le confirmer d’emblée – le service est exceptionnel! Sur le menu, on retrouve des plats classiques de style bistro et quelques éléments très originaux qui viennent ajouter de l’originalité au menu, sinon assez traditionnel.

En guise de mises en bouche, on nous amène une salade de lentilles en cuillère, puis, pour nous gâter, on nous fait aussi goûter le saumon fumé et les raviolis d’épinards, feta et aneth, avec croustillant de pâte feuilletée et émulsion de féta, le tout accompagné de vins d’importations privées – recommandés par notre serveur, Louis Riel, qui maîtrise parfaitement le menu et la carte des vins et qui saura vous conseiller à merveille!

 

500 mises en bouche

On aime toutes les petites attentions de la maison – comme le pot de cornichons sur la table, la tapenade qu’on nous sert avec des croûtons, la mise en bouche qui arrive comme une belle petite surprise additionnelle, la miche de pain qu’on coupe soi-même, bref, des détails qui viennent agrémenter notre soirée de façon charmante!

 

450 ravioli

 

Comme entrée, nous avons choisi la très appétissante crème brûlée au fromage de chèvre, avec salade de pommes et roquette et la mozzarella di Buffala, servie sur une poire confite, avec verdures et huile de basilic.

La crème brûlée est simplement décadente; crémeuse à souhait avec un mélange de salé-sucré gourmand. Em. On ne comptera pas les calories…! La salade de pommes et roquette amène fraîcheur et acidité à ce plat, une belle combinaison.

 

450 creme brulee chèvre

Sous ces petits bâtonnets de pommes se cachent une crème brûlée décadente, au fromage de chèvre – un vrai coup de cœur!

 

La mozzarella est fraîche au maximum. Le goût légèrement sucré de la poire se marie à merveille avec le fromage. L’huile de basilic a un goût plutôt amer qui me rappelle le jus vert (et comme on le sait, j’aime beaucoup!) et qui donne un côté surprenant et agréable à l’ensemble!

 

450 mozzarella

 

Vint ensuite le foie gras au goût du jour, cuit façon torchon, servi avec un délicieux pain d’épices et une compotée de fruits. Un pur régal qui m’a fait oublié, le temps d’un instant, pourquoi j’évite normalement le foie gras… un plaisir coupable…! Une fois devant moi, c’était dur de résister et je confesse, j’ai succombé!

 

450 foie gras

 

Pour les plats principaux, nous avions choisi un classique (tant qu’à être dans un bistro!), le tartare de bœuf, mais qui a néanmoins sa touche d’originalité; il est en effet préparé avec des pois wasabi et de la bruschetta. Pour ma sœur, la morue noire poêlée, servie avec pommes de terre ratte au paprika, purée d’oignons doux et coulis de tomates.

Les pois ajoutent une touche très croquante au tartare ainsi que du punch à ce plat classique. Comme le wasabi ajoute déjà beaucoup de goût, je l’ai pris sans tabasco et j’ai bien aimé. Les frites qui l’accompagnent sont excellentes et les bouteilles miniatures de ketchup et de tabasco sont trop mignonnes!

 

450 tartare

 

Le plat de morue est copieux et aussi joliment présenté. La morue est fraîche et la cuisson parfaite, les petites pommes de terre sont savoureuses.

 

450 morue

 

Pour le dessert, Louis nous prépare des crêpes Suzette, flambées sous notre regard curieux – elles sont préparées à même la salle à manger, où une station a été aménagée à cet usage.

Elles sont d’abord réchauffées dans le beurre, puis, il ajoute des zestes d’oranges confits et déglace ensuite le tout avec du caramel. La portion est énorme, c’est un plat que je vous recommande de prendre à deux!

 

500 dessert

 

On nous sert les crêpes avec un vin de dessert de Jérôme Ferrer, un vin fortifié qui se boit comme un charme!

 

450 crepes suzette

 

Et puis, comme si on avait encore de la place dans notre estomac, on nous amène finalement une dégustation de macarons de la maison. Ils sont en effet fameux; j’ai même déjà entendu dire qu’ils sont parmi les meilleurs à Montréal! Je peux vous confirmer qu’ils sont en effet des plus savoureux!

 

450 macarons

 

Une soirée magnifique, du début à la fin. Dès notre arrivée, accueillies par le Maître d’hôtel, Michel, on se sent déjà comme des princesses! On aime la classe et la gentillesse du personnel. D’ailleurs, chaque fois que je vais au Beaver Hall, je sens que je me paye toute une traite et j’en sors complètement charmée, même si en réalité, les prix sont très abordables – c’est que le service, lui, est nettement au-delà des attentes!

Merci au Beaver Hall, à Michel et à Louis pour cette délicieuse soirée!

 

Beaver Hall
1073, Côte du Beaver Hall
514-866-1331
www.beaverhall.ca

 

Poster une reponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.