Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Découvrez des endroits fabuleux!

Posted on Dec 7, 2016 in Qu'est-ce qu'on boit? | 0 comments

Un cellier à la maison

 

L’été dernier, j’écrivais un article pour vous parler de comment se procurer des vins d’importation privée (pour le lire, cliquez ici). Comme l’été il fait parfois très chaud dans mon condo, je me suis mise à me questionner sur mes “conditions” peu idéales pour la conservation de mes belles bouteilles de vin, ce qui m’a amenée à vouloir me procurer un cellier à la maison pour mieux les conserver.

J’ai donc consulté un expert en la matière, Franck Boulbès, Président et CEO de Cellier Domesticus pour lui poser des questions et pour faire l’essai d’un cellier afin de pouvoir vous partager mes impressions.

 

Cellier Domesticus température idéale pour le vin

 

Me voici donc depuis quelques semaines avec un petit cellier dans ma salle à manger (on peut y entrer 12 bouteilles) à la fine pointe de la technologie.

J’ai pu assez facilement lui trouver une place dans mon condo. Au début, je remarquais le bruit assez souvent, mais après quelques jours, je me suis complètement habituée. Il serait peut-être une bonne idée d’éviter de le mettre près d’une télévision, par exemple.

J’ai téléchargé l’application mobile de Cellier Domesticus et je peux maintenant contrôler et rester informée des conditions de mon cellier, comme la température et l’humidité.

 

Cellier Domesticus température idéale pour le vin

 

Avec un cellier de cette taille, l’idéal est d’y mettre les bouteilles qu’on va boire d’ici quelques semaines. Ainsi, on a toujours des bouteilles à la température parfaite, selon notre goût. Quant à moi, j’ai trouvé la température du premier essai (14,5 degrés) trop froide, je l’ai donc ajustée à 15,5 degrés, ce qui me convient beaucoup mieux.

Pour ce qui est de la conservation des bouteilles, vous aurez probablement besoin d’un cellier plus large.

Après avoir discuté avec Franck des meilleures conditions pour conserver et profiter de ses bonnes bouteilles, j’ai pensé vous partager sous forme de questions-réponses les précieuses informations qu’il m’a données.

Question : Quelle est la différence entre un cellier de service et un cellier de garde?

Franck :
“L’un est pour avoir des bouteilles prêtes à servir, l’autre, pour les conserver jusqu’à plusieurs années.

Le refroidisseur de vin est généralement un produit d’entrée de gamme, il permet de conserver du vin pour une courte durée (quelques mois) à une température de service :

-blancs 10-12°
-rouges 14-18°C
-liquoreux ou vins effervescents à une température plus fraîche entre 7-10°C

Pour en savoir plus : https://www.saq.com/content/SAQ/fr/conseils-et-accords/alcool/art-de-la-table/le-service/vin.html .”

 

Cellier Domesticus température idéale pour le vin

 

Question: Pourquoi garder des bouteilles plusieurs années en cave?

Franck :
“Contrairement à une laitue dans le réfrigérateur dont on souhaite conserver la fraicheur initiale, le vin est un produit vivant qu’on souhaite faire évoluer ou vieillir (au moins pour un certain pourcentage). C’est Pasteur qui est à l’origine de la découverte de l’impact des bactéries dans l’évolution du vin.

C’est donc pour laisser le vin atteindre la maturation idéale (période nommée l’apogée d’un vin, exprimé en années) que l’on conserve les bouteilles. C’est pour respecter cet aspect unique du vieillissement souhaité pour le vin que Cellier Domesticus propose des profils qui reproduisent les conditions d’une cave naturelle avec de lentes variations saisonnières, tel que dans le sol à la production.

Sur une longue période de conservation, l’un des plus grands dangers c’est l’humidité (surtout au Québec où l’on chauffe beaucoup en hiver et donc on assèche nos intérieurs de maison). Si on passe plusieurs semaines en dessous de 40% on risque d’assécher le bouchon (même avec la bouteille à l’horizontal) et il va donc y avoir une évaporation du vin et une oxygénation non souhaitable. Le risque de goût de bouchon augmente avec la sècheresse d’une cave. De plus, les vins, sans être défectueux, risquent d’avoir un goût oxydé. Comme une bouteille laissée ouverte sur le comptoir, le vin va se détériorer sans être mauvais pour autant.”

 

Question : Quels sont les autres facteurs à considérer pour la conservation de longue durée?

Franck :
“-Les vibrations, elles vont remettre en suspension les dépôts qui vont troubler le vin.

-La lumière surtout pour les vins blancs ou avec des tannins faibles peut aussi détériorer le vin et plus rapidement qu’on le croit. Voici un article pour en savoir plus http://alfredsommelier.com/fr/2015/11/06/impacts-de-la-lumiere-sur-la-conservation-du-vin-suite/.”

 

***

Bien sûr, dans un condo, bien qu’on a pas toujours l’espace nécessaire pour s’équiper d’un cellier de bonne taille.

À défaut d’avoir la place pour un cellier de garde en ce moment, je compte bien me procurer un cellier de service de petite taille (16 à 24 bouteilles) pour garder mes bouteilles à une température parfaite et pour garder quelques trouvailles que j’aimerais faire vieillir, ne serait-ce que deux à cinq ans.

Vous retrouverez la technologie de Cellier Domesticus chez Cavavin. Vous pouvez aussi contacter Cellier Domesticus directement pour discuter de vos besoins.

Dans mon prochain article : je vous fais découvrir ce que j’ai présentement dans mon cellier. Belles suggestions et découvertes à venir!

 

Cellier Domesticus
www.cellierdomesticus.ca 

 

Cavavin
www.cavavin.com

 

 

Josianne Isabel
Josianne aime profiter de la vie et adore dénicher pour vous des endroits fabuleux! Elle partage avec vous ses découvertes, que ce soit un restaurant, une escapade de rêve, une sortie originale ou une marque qui l’a conquise. Découvrez ses coups de cœur à travers son blog.

Poster une reponse

Your email address will not be published.

DÉCOUVREZ DES ENDROITS FABULEUX!

Chaque semaine découvrez des suggestions de restaurants, de sorties, d'escapades et des coups de cœur