Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Inscrivez-vous à mon infolettre

Posted on Nov 21, 2013 in Manger | 0 comments

La très attendue ouverture du Richmond

 

Le 19 novembre, j’ai eu le grand plaisir d’être invitée au lancement médias du nouveau restaurant Le Richmond, qui ouvre ces portes aujourd’hui même pour le public.

Nous avons été accueillis en grand, avec un superbe repas 8 services avec accords mets-vins. On nous a d’abord reçu avec un cocktail de bienvenue fort original ; pimenté, légèrement sucré, très rafraîchissant, avant de nous inviter à passer à la salle à manger.

 

richm

 

Le décor est vraiment soigné – on mélange le style des années 20 et 30 de Londres et Paris avec des éléments modernes. Le fer, l’acier, le bois (même le bois d’un vieux navire pour les tables à la mezzanine) se marient à merveille avec les luminaires modernes et l’ensemble du décor, le tout présenté dans un espace industriel restauré avec soin, pour ne pas lui enlever son cachet, qui date de la fin des années 1800.

La cuisine du Richmond puise son inspiration principalement le nord de l’Italie et met l’accent sur la fraîcheur des aliments, pour la plupart régionaux et locaux. Les influences sont variées ; piémontaise, vénitiennes et de la région Émilie-Romagne.

 

photo 1

 

Pour cette magnifique soirée, nous avons dégusté, en premier service, une crème de Gorgonzola avec œuf de caille poché, chou frisé et crostini, avec un peu de piment d’Espelette qui relevait à merveille les saveurs de la soupe. En deuxième service, on nous a servi des auberges italiennes grillées (mais d’abord cuites sous vide pour 2 heures, l’effet est très agréable), avec un coulis de tomate, du ricotta de brebis du Québec, des tomates cerises rôties, pousses de basilic et copeaux de pecorino.

Le carpaccio de veau, en croûte de poivre et de graines de fenouil, avec sa sauce Tonnato, pêches truffées (alors là on est dans le très spécial!), pousses d’arugula et copeaux de pecorino était définitivement un de mes plats favoris.

 

photo 2

 

On a ensuite dégusté des gnocchi à la ricotta de brebis du Québec, du bar méditerranéen et sa purée de panais (mon autre coup de cœur, je trouve parfois difficile d’impressionner avec du poisson, mais là, c’était réussi!), une ballottine de lapin farcie au boudin et à la julienne de légumes, enrobée de pancetta fraîche, et deux desserts – le Bonet Piémontais et le Tiramisu façon le Richmond – que je ne vous décrirai pas pour garder la surprise!

Chaque service était accompagné d’un vin délicieusement agencé à notre plat. On retrouve d’ailleurs plusieurs importations privées sur la carte.

Je ne peux que lever mon chapeau à Paul et Luc, les très sympathiques propriétaires, pour l’excellent travail qu’ils ont accompli – avec une aussi belle recette, le succès est assurément à leur porte!

 

Le Richmond
377, rue Richmond
Griffintown, Montréal
514-508-8749
lerichmond.com

 

 

Poster une reponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.