Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Découvrez des endroits fabuleux!

Posted on Juil 8, 2017 in Gastronomiques | 1 comment

4 bonnes raisons d’aller découvrir le nouveau restaurant Hopkins

 

par Mariève Isabel

Le 27 juin avait lieu le lancement médiatique du nouveau restaurant Hopkins ouvert depuis le 20 juin. Niché au cœur de Notre-Dame-de Grâce, plus précisément dans le Village Monkland, il a été nommé ainsi en l’honneur de son chef, Liam Hopkins. Il offre une cuisine française réinterprétée, pleine de fraîcheur et de créativité.

C’est avec Nicolina Servello, styliste culinaire, que s’est associé le chef. Tous deux originaires de ce quartier dans lequel ils ont passé leur enfance, ils désiraient ouvrir un restaurant de fine cuisine dans cette partie de la ville où les choix gastronomiques ne sont pas légion.

Nullement besoin d’habiter le Village de Monkland pour s’y rendre! La visite vaut amplement le détour. Voici pourquoi.

 1. Le décor

De l’extérieur, le Hopkins est plutôt discret. Mais lorsque l’on y entre, on est tout de suite frappé par le look épuré, blanc et surtout d’une élégance raffinée. De plus, le jeu des miroirs, très présents dans le décor, créent de belles illusions de profondeur et de hauteur. C’est très réussi!

 

nouveau restaurant Hopkins Montréal

Photo : Hopkins

 

2. La gastronomie française moderne

Bien sûr, on y va d’abord et avant tout pour manger. La cuisine du Hopkins est un savant mélange d’audace et de traditions. On peut découvrir ses plats à la carte ou alors en menu de dégustation de 3 ou 5 services. Les présentations sont magnifiques.

Pour cette soirée, on nous a servi toute une variété de plats. J’ai été très impressionnée par les détails, en particulier les mélanges de saveurs contrastantes et les textures surprenantes.

Nous avons commencé avec une assiette de charcuterie maison, à base de canard. Des charcuteries délicates et fondantes.

 

Nouveau restaurant Hopkins Montreal

 

On nous a ensuite servi une salade de champignons marinés et d’endives, relevée de bleuets et de raisins marinés, de noix salées à l’érable et d’une vinaigrette à l’émulsion de pamplemousse. On commence à voir la complexité des mélanges!

 

nouveau restaurant Hopkins Montréal

 

Même le tartare est original. Fait avec du bœuf Wellington AAA, il est accompagné d’une mousse de volaille et de prosciutto de canard, deux ingrédients qui ajoutent toute une palette de goûts au plat.

Le fish & chips avec pétoncles était pour sa part agrémenté d’une polenta de popcorn croustillante et d’un velouté de pommes de terre truffées. Les pétoncles étaient cuits à la perfection.

Le plat suivant était un homard à l’américaine, savoureux, poché au beurre avec sa bisque et accompagné de chips de risotto de homard. Ces chips étaient délicieuses et encore une fois, on avait droit à un mélange de textures très intéressant.

 

Nouveau restaurant Hopkins à Montréal

 

En avant-dernier service, on nous a fait découvrir le « Jardin de légumes grillés », un assortiment de légumes de saison, servis avec un émietté de pain noir. Alors là, il fallait le faire! Ce plat plutôt simple de prime abord – une assiette de légumes – a impressionné toute la tablée! C’est le pain émietté dans lequel on « trempe » les légumes qui nous a pris par surprise. Cette texture ajoutée faisait ressortir toute la saveur des légumes frais. Délicieux!

Finalement, avant de passer aux desserts, on nous a servi une couronne d’agneau de la Nouvelle-Zélande. La viande saisie à la perfection était accompagnée de ris de veau, d’oignons confits au mascarpone, de cipollini carbonisés, de cendre de ciboulette et de fondant de patate douce. Un plat très travaillé et encore une fois, très réussi.

 

nouveau restaurant Hopkins a Montréal

Photo : Hopkins

 

Pour les dessert, nous avons essayé le fondant au chocolat, magnifique, et le gâteau aux carottes déconstruit, dont la présentation était très belle

 

3. La fraîcheur des ingrédients

Ça vaut la peine de le mentionner : le Hopkins s’approvisionne le plus possible dans les marchés fermiers locaux. Cela se traduit bien dans les plats, d’une fraîcheur remarquable. C’est une cuisine qui suit les saisons et s’ajuste à la disponibilité des ingrédients.

 

Nouveau restaurant Hopkins

Photo : Hopkins

 

4. La carte des vins

La carte des vins compte beaucoup d’importations privées et, ce faisant, elle promet de belles découvertes. Le chef propose un choix de bouteilles et des accords mets-vins des plus intéressants et assez audacieux par moment. On nous a par exemple servi un cidre avec les charcuteries, une combinaison qui ne m’aurait pas même effleurée l’esprit, mais qui s’est avérée fort agréable. Je vous conseille de vous laisser guider par le personnel très avenant.

 

nouveau restsaurant Hopkins Montréal

 

Bien sûr, il a d’autres excellentes raisons de visiter le Hopkins. Par exemple, j’ai bien hâte d’essayer leur brunch! L’élégance, l’inventivité et le dynamise du Hopkins m’ont charmée. Un bel endroit raffiné qui donne le goût d’y retourner pour découvrir le reste du menu ou pour y goûter à nouveau.

 

Nouveau restaurant Hopkins Montréal

Photo : Hopkins

 

Hopkins
5626 avenue Monkland
514-379-1275
www.restauranthopkins.com

 

 

Josianne Isabel
Josianne aime profiter de la vie et adore dénicher pour vous des endroits fabuleux! Elle partage avec vous ses découvertes, que ce soit un restaurant, une escapade de rêve, une sortie originale ou une marque qui l’a conquise. Découvrez ses coups de cœur à travers son blog.

1 Comment

  1. Thank you for the lovely write up 🙏🏽

Poster une reponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.

DÉCOUVREZ DES ENDROITS FABULEUX!

Chaque semaine découvrez des suggestions de restaurants, de sorties, d'escapades et des coups de cœur