Menu Principal
TwitterFacebook Instagram
par Josianne
Inscrivez-vous à mon infolettre

Posted on Fév 21, 2018 in Vie & Carrière | 8 comments

10 choses à faire pour être plus heureux dans la vie!

 

Aujourd’hui, je me promenais dans la montagne, près de mon appartement à Taiwan. C’est le printemps et c’est tellement beau à voir: des fleurs sauvages partout, le soleil, le retour des papillons, le ciel bleu, les cerisiers en fleurs. Bref, c’est assez facile d’être heureux dans un contexte comme celui-là, je l’admets. Ça m’a incitée à réfléchir sur le sujet et après trois heures de marche, j’avais des idées à profusion!

 

Taiwan en février - facile d'être heureux!

Cerisier en fleurs à Taiwan

 

Je me considère comme étant une personne très heureuse. Surtout depuis que j’ai quitté la vie du 9 à 5 pour me lancer à mon compte (pour savoir comment j’ai fait ça, cliquez ici). Ce fut un gros changement qui m’a définitivement aidée à être plus heureuse.

Je dois parfois me pincer tellement j’ai l’impression de rêver. J’ai changé mon environnement drastiquement et pour le mieux; pour ce que j’avais vraiment envie de faire (et non ce qu’on me disait que j’étais supposée faire). Ça n’a pas été facile, ça m’a pris une bonne dose de courage et je peux le dire : je suis fière de moi!

 

Papillon et Taiwan au printemps - facile d'être heureux!

Si c’est pas du pur bonheur de voir ça?!

 

Je pense qu’être heureuse ce n’est pas un statut, un état stable à toute épreuve. C’est peut-être d’être capable de savourer les beaux moments, les belles émotions, les beaux sentiments qui passent. Dans une journée, dans une semaine, on peut avoir des hauts et des bas. Mais je crois quand même qu’on peut se trouver dans un état d’esprit heureux, généralement parlant.

Je me suis donc posé la question : qu’est-ce qui me fait sentir heureuse? Et aussi, qu’est-ce qui m’empêche de me sentir heureuse?

Je n’ai pas la vérité absolue et je ne connais pas tout (obviously), mais je pense sincèrement que les points ci-dessous sont une bonne piste de réflexion et peuvent aider à se sentir heureux! Je peux seulement vous dire que pour moi ça fonctionne!

 

Taiwan en février - facile d'être heureux!

J’aurais aimé pouvoir vous mettre le parfum enivrant de ces fleurs avec la photo!

 

1. Arrêter de s’en faire avec l’opinion des autres

Combien de fois est-ce qu’on peut se faire du souci par rapport à ce que les autres pourraient penser de nous? J’ai grandi avec ce sentiment une bonne partie de ma vie. Qu’est-ce qu’on va penser de moi si je dis ceci? Si je fais cela? Puis, un jour, j’ai compris quelque chose et je me suis vraiment demandé pourquoi je n’avais pas compris ça avant…

Quelqu’un (de plus sage que moi) m’a demandé : « Combien de personnes connais-tu »? « Eum… beaucoup » ai-je sûrement répondu. « Est-ce que tu les aimes toutes »? La réponse, quand même polie, était sans doute quelque chose du genre « Non, je ne les apprécie pas toutes au même niveau ».

Clairement, il y a des gens avec qui on a juste moins d’affinités et avec qui on n’a pas nécessairement envie de passer du temps pour le plaisir. Sa dernière question était: « si tu n’aimes pas tout le monde, pourquoi ne pas accepter que tout le monde ne va pas t’aimer »? Ça a eu un effet magique sur moi et j’ai senti que je pouvais enfin laisser aller ce sentiment de vouloir plaire à tout le monde tout le temps. Li-bé-ra-tion!

 

2. Apprendre à dire non

Voici un point sur lequel je dois travailler constamment, mais je vois tellement la différence quand je le garde en tête et que je l’applique. Merci à mon amoureux Ethan de me le rappeler de temps en temps! Fini le temps que je disais toujours oui à tout le monde. Ou que je faisais souvent des choses dont je n’avais aucune envie, juste parce que je n’arrivais pas à dire non (bon ok, ça arrive encore des fois, mais je m’améliore). Ça va un peu avec le point précédent, parce que ça vient souvent du désir de vouloir plaire à tout le monde, de ne pas vouloir froisser personne.

Mais quand on dit non à quelque chose qui ne nous tente pas, on se respecte et c’est certainement un des aspects les plus importants pour être heureux!

 

3. Arrêter de chercher la perfection

J’ai de la chance de ce côté : je ne crois pas être une perfectionniste. Je donne mon meilleur et je suis confiante que ce sera suffisant et satisfaisant. Je ne suis pas obligée d’avoir 100%. Je sais que j’ai livré un bon travail. Peut-être qu’être perfectionniste est un trait de caractère qui vient avec l’esprit de compétition? Je ne suis pas certaine, mais une chose dont je suis sûre : les perfectionnistes souffrent souvent de ce trait de caractère.

Oui, il y a certainement certains contextes où la perfection est plus que souhaitable (eum… la chirurgie par exemple…!), mais je ne parle pas de vie et de mort ici, mais de ce qu’on accomplit au jour le jour.

Donnez votre 100% et faites-vous donc confiance. Arrêtez de vouloir tout polir et raffiner à l’infini. Do it and move on. Il y a tellement de choses à accomplir et à découvrir!

 

4. Apprivoiser la nature

Voici un point qui me plaît beaucoup (et qui plaira aussi à ma soeur Mariève, j’en suis certaine!). D’ailleurs, elle pourrait certainement vous en dire plus que moi sur ce point (vu qu’elle étudie la nature), mais pour le vivre moi-même plus que jamais cette année, je peux vous partager mon opinion. Je trouve que la nature nous offre une des occasions à l’infini de goûter au bonheur.

Je suis à Taipei depuis presque 6 mois au moment d’écrire cet article et j’ai eu le mal du pays plusieurs fois. Quand je me sens down, le meilleur remède pour moi, c’est d’aller me promener dans la montagne. Mes soucis disparaissent et je ne peux qu’admirer toute la beauté de ce qui m’entoure. Ça me semble impossible de me plaindre entourée de toute cette beauté.

La nature m’aide à me déconnecter de mes préoccupations et à me reconnecter avec moi-même et le moment présent. Elle réussit presque toujours à me laisser un sentiment d’émerveillement et de sérénité au lieu de mes soucis. Même quelque chose d’aussi simple qu’aller dans un parc avec des arbres ou d’avoir des fleurs fraîches à la maison me rend plus heureuse. À Montréal, vous pouvez aller voir Papillons en liberté au Jardin Botanique jusqu’au 29 avril. Émerveillement garanti!

 

5. Prendre le temps de se faire plaisir

Je connais trop de gens qui ne sont pas capables de décrocher de leur travail ou qui sont trop fixés sur l’idée de faire de l’argent. Je pense qu’ils ont souvent du mal à le voir eux-mêmes et c’est parfois un sujet sensible. C’est comme si ça allait de soi: c’est ce qu’il faut faire pour réussir. Oui, on peut adorer son travail et être passionné, et c’est bien tant mieux! Si on se levait tous heureux le matin en pensant au travail qui nous attend, je pense que le monde serait meilleur!

Même si on adore son travail, je crois qu’il faut absolument s’accorder des moments pour faire autre chose. Pas du lavage, du ménage ou des trucs du genre. Des choses qui nous font PLAISIR! Ça peut être d’aller au spa, de partir en escapade pour un weekend, d’aller au musée, d’aller prendre un verre avec des amis, d’organiser un souper, etc. Et même pas besoin de dépenser : ça peut être d’aller dans un parc, une montagne, une marche dans le Vieux-Port ou d’aller visiter sa grand-maman. Profitez des activités extérieures de notre ville (souvent gratuites en plus).

Se faire plaisir, ça peut aussi vouloir dire utiliser ses plus belles choses sans attendre d’avoir une occasion spéciale, juste pour nous. Boire cette belle bouteille de vin ou de champagne juste pour le plaisir. Bref, c’est une question d’équilibre et je pense que c’est indispensable à notre bonheur.

 

6. Accepter qu’on peut faire des choix différents

Voici un sujet parfois délicat. J’ai souvent entendu « je n’ai pas le choix », en parlant, par exemple, d’un travail que quelqu’un n’aime pas. La phrase « je n’y peux rien », je n’y crois pas beaucoup. Je pense qu’on peut toujours faire « quelque chose ». Il y a des choses qu’on peut carrément contrôler, comme notre travail. On n’est pas OBLIGÉ de faire un gros salaire – c’est un choix. Si ça vous coûte votre bonheur ou votre santé, what’s the point? On peut décider de changer de job, même d’industrie si c’est ce que ça prend pour être bien. Ça ne veut pas dire que ça va être facile.

Depuis que je me suis lancée à mon compte, je fais environ 40% moins de salaire qu’avant. Malgré cela, je peux vous affirmer que je n’ai jamais été aussi heureuse – JAMAIS! C’est sûr que j’aimerais gagner plus and I’m working on it. Mais je n’ai aucun regret.

Si vous n’êtes pas heureux dans ce que vous faites, acceptez que vous avez le contrôle de le changer. Demandez des conseils, trouvez des personnes qui peuvent vous aider et vous supporter, préparez-vous (mais pas à l’infini, svp, les perfectionnistes!) et faites le grand saut. Vous allez peut-être vous tromper. Ce ne sera pas la fin du monde. Mais c’est seulement avec des actions qu’on obtient des résultats.

Bien entendu, il y a des choses qu’on ne contrôle pas. Dans ces cas-là, la seule chose qu’on peut essayer de contrôler, de changer, c’est notre attitude. Pas facile à faire, je sais. C’est tout autre un sujet en soi.

 

7. Être ouvert d’esprit

Je pense que c’est un point important pour être heureux. Dans la vie, on sera souvent obligé de faire face à des gens et à des situations qui sont bien différents de ce dont on a l’habitude ou de ce à quoi on s’attendait. Ce n’est pas une mauvaise chose, au contraire. Apprendre à être ouvert aux autres, même quand ils sont différents, et aux situations inattendues, c’est apprendre à laisser aller le jugement. Comme nous le disait mon amie Sabrina dans cet article : « Accepter, écouter et respecter les gens différents de nous nous rend plus fort ». Je suis tellement d’accord.

On se sent bien plus léger quand on accepte la différence.

 

8. Voyager

Rien de mieux que voyager et découvrir le monde pour être capable de mettre en application le point #7. Non seulement on devient plus ouvert d’esprit, parce qu’on découvre qu’il y a plein de façons différentes de vivre, mais aussi, je pense que ça peut nous permettre d’apprécier plus que jamais notre chez-nous (allo, L’Alchimiste de Paulo Coelho  – j’espère que tout le monde l’a lu!). Pour ma part, rentrer à la maison après un voyage et réaliser à quel point j’y suis bien, c’est un sentiment vraiment apaisant qui me remplit de gratitude et aussi, de bonheur!

Et si vous n’aimez pas votre chez-vous, je vous encourage à relire le point #6!

 

9. Arrêter de se comparer aux autres (ou du moins, le faire différemment)

Voici un autre point sur lequel il faut constamment travailler. Je suis un peu ambivalente à ce sujet. Je trouve que se comparer peut nous inciter à devenir meilleur. Je n’ai rien contre le benchmarking (dit la fille qui a étudié en marketing). Mais si on doit se comparer, que ce soit pour trouver de l’inspiration et des pistes d’amélioration, pas pour se juger soi-même et se dénigrer.

Et puis pourquoi ne pas en profiter pour être fière de ses points forts au lieu de se morfondre sur ce qu’on n’a pas encore?

Un truc que j’aime bien : chercher de l’inspiration dans des secteurs d’activités qui sont différents du nôtre, mais avec lesquels on peut faire un parallèle. Sur ce sujet, j’ai beaucoup aimé cet épisode de Marie Forleo, ma guru du online marketing (la vidéo est anglais).

 

10. Apprendre à apprécier les belles choses qui nous entourent, aussi petites soient-elles

Personnellement, je pense que le bonheur se retrouve souvent dans les petites choses. Il faut simplement être capable de les voir et de les apprécier. Pour moi, ça peut être la beauté d’une fleur, une bonne odeur qui me rappelle des souvenirs, un met délicieux, le sourire d’une vieille dame croisée dans la rue, la gentillesse d’une amie ou d’une personne inconnue, un baiser de mon amoureux ou un bisou de ma soeur, le soleil qui brille… Il y a tellement de choses à apprécier.

Même quand tout ne va pas comme on le voudrait, je pense qu’on peut trouver du bonheur et du réconfort dans ces belles petites choses. Elles sont gratuites, presque toujours présentes, et surtout, à la portée de tout le monde.

 

cerisiers en fleurs, Taiwan en février - facile d'être heureux!

 

Voilà qui fait le tour de ma réflexion! Si ça résonne pour vous, ne serait-ce que pour un seul de ces points, tant mieux! Essayez de le garder en tête pour une journée, une semaine, un mois! Bref, le temps qu’il faut!

Qu’en pensez-vous? Est-ce qu’il y a une de ces choses qui vous parle en particulier? Laquelle? Vous voulez partager avec nous dans les commentaires des petites choses qui vous rendent heureux? Ça serait fantastique de vous lire!

 

À LIRE: 5 conseils pour changer votre vie

5 conseils pour changer votre vie

 

Josianne Isabel

Josianne aime profiter de la vie et adore dénicher pour vous des endroits fabuleux! Elle partage avec vous ses découvertes, que ce soit un restaurant, une escapade de rêve, une sortie originale ou une marque qui l’a conquise. Découvrez ses coups de cœur à travers son blogue.

8 Comments

  1. Salut Josianne,
    J’ai adoré cette article il m’appelle beaucoup et porte a reflection … Je pense qu’on oublie tous appliquer ces points pour être heureux .. Nous avons tous obligations (famille , monétaire etc…) mais je crois définitivement que le bien-être et le bonheur est beaucoup plus important. J’essaie pour ma part appliquer ces points. Merci pour ton article étais plaisant à lire

    • Merci c’est vraiment gentil! Je sais que parfois c’est plus complexe à appliquer, mais ça vaut tellement la peine! 🙂 <3

  2. Cet article je l’ai lu avec beaucoup de bonheur! 😊

    Je vois les choses de la même façon que toi. C’est d’ailleurs ce trait de personnalité qui m’à fait plaisir chez toi 😊

    Pour ma part, je suis tout à fait d’accord avec ton texte entre autres, je crois vraiment aux vertus de la nature.

    J’ai aussi vécu un changement dans ma vie ces 2 dernières années. J’ai quittée Montréal,la ville où j’ai vécu 30 ans de ma vie.

    Pour moi, je devais réaliser un rêve et j’ai déménagée dans les Laurentides. La nature me rend heureuse. J’ai fini par quitter mon emploi payant pour gagner un peu moins ailleurs par la force des choses.Je passe une bonne partie de mes journées à l’extérieur et mes tâches sont variées.

    Je me suis souvent posé la question à savoir si j’avais fait la bonne chose. On a dû s’adapter et s’organiser évidemment.

    Aujourd’hui, et bien je me sent vraiment plus heureuse !! C’est pour dire que ça vaut la peine de reconnaître les petits bonheurs et de s’écouter!!!

    • Bonjour Karine,

      Quel beau message, merci! 😊

      Je suis contente de lire ton message parce qu’éventuellement, mon amoureux et moi aussi on pense à laisser le centre de Montréal pour se rapprocher de la nature… pas tout de suite, mais à moyen termes disons…!

      Je pense que comme tu dis, il faut s’écouter!

      Merci d’avoir partager
      xx

  3. This article comes just at the right time in my life. The advise that you give is very well placed and gives wonderful ideas. Sometimes we need somebody to show us directly what is needed, and this article does just that. It helps clear up the cloud that we are living on a daily basis. Thank you Josianne once again.

    • Hello Debbie!

      What a very nice comment – thank you!
      I am very happy if this resonate with you and if any of those points can have some kind of positive impact, no matter how big or small – I think it’s wonderful!

      Big hug!
      Josianne xx

  4. Merci Josiane pour ce message qui inspire et nous ramène aux vrais choses!

    Ça me rejoint particulièrement car j’essaie depuis quelques temps d’appliquer le principe de me faire plaisir plus régulièrement! Ce qui implique que je dois parfois dire non au lieu de dire un oui par obligation.

    Je garde ton message précieusement afin de le relire dans les moments plus difficiles!

    Merci!

    • Bonjour Lynda,

      Quel BEAU message! Merci, ça me fait vraiment plaisir à lire!
      Bravo de prendre le temps de penser à vous et de dire non lorsqu’il le faut – quel bel exemple à suivre!
      Et je suis très touchée de savoir que mon article peut avoir un impact positif, quelle belle pensée!

      Au plaisir!
      Josianne
      xx

Poster une reponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.